Des blocs erratiques volants…

À Cap-Santé, le fleuve, qui nous sépare de Sainte-Croix-de-Lotbinière, est d’une largeur d’environ trois kilomètres et demi. C’est dire que, de chez nous, les blocs erratiques de Sainte-Croix ont l’air de grains de sable… Or, à l’heure du souper, nous avons remarqué que les débris de roches qui ponctuent les rives de Sainte-Croix étaient d’un blanc plus blancs que lors des printemps passés. Lorsque, soudain, ils se mirent à bouger! Vite, sortir le Cyber-shot du fond de la poche, prendre appui contre le chêne et zoom, zoom, zoom sur… les oies blanches!

Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :