Atelier nomade «Montagnes et vallées»

La Traversée, l’atelier québécois de géopoétique, en collaboration avec le festival «Poésie dans les chais» de Pau, organise un Atelier nomade intitulé «Montagnes et vallées». Les participants seront dans les Pyrénées du 13 au 16 septembre 2015. Le 17 septembre, à 18h, dans le cadre des activités de Poésie dans les chais, La Traversée présentera une soirée «Retour» de cet Atelier nomade. Ce «Retour», présenté en collaboration avec la Maison de la Montagne de Pau, aura lieu au café-resto La coulée douce, qui loge à la Cité des Pyrénées. On trouvera le programme de Poésie dans les chais à l’adresse suivante: <http://www.nicolasvargas.net/…/2014/07/Poesie-chais-2015.pdf>.

CDP-PEO-affiche 2015_m

 

Publicités

Quelques ciels des Cinque Terre

 

 

 

 

 

À l’heure du crépuscule du soir, à Riomaggiore, devant la mer de Ligurie…

DSC00432

DSC00428

DSC00437

DSC00451

DSC00446

DSC00458

DSC00461

DSC00465

 

Chicago 2

DSC06680

DSC06711

DSC06755

DSC06756

DSC06758

DSC06767

DSC06787

DSC06790

DSC06791

DSC06792

DSC06793

DSC06796

DSC06797

DSC06799

DSC06803

DSC06833

DSC06836

DSC06837

DSC06847

DSC06849

DSC06852

DSC06853

DSC06854

DSC06855

DSC06859

DSC06864

DSC06931

DSC06932

DSC06961

DSC06965

 

Chicago, jour un

DSC06554

DSC06555

DSC06569

DSC06570

DSC06577

DSC06579

DSC06586

DSC06590

DSC06612

DSC06645

DSC06656

DSC06659

DSC06661

DSC06669

DSC06671

[Là-bas] Les petits voiliers du Luxembourg

Pour une amie (elle se reconnaîtra) dont la santé est hésitante et qui avait très envie de renouer avec des images de son enfance…

DSC03043 DSC03035 DSC03038 DSC03029 DSC03030 DSC03028 DSC03041 DSC03033 DSC03045 DSC03046 DSC03047 DSC03034 DSC03040 DSC03037 - Version 2 DSC03039 - Version 2

[Là-bas] Le ciel s’assombrit sur la Brie

DSC02778 DSC02779 DSC02780 DSC02775 DSC02783 DSC02781 DSC02782 DSC02777 DSC02776 DSC02774 DSC02772

Le bonhomme dans les nuages...

Le bonhomme dans les nuages…

[Là-bas] Trois tableaux de Georges Braque

Moment émouvant, au Grand Palais, dernièrement, à l’exposition Georges Braque, dont je ne connaissais pas bien l’œuvre. J’attendais des guitares déconstruites par cubes monochromes, ce qui est intellectuellement intéressant, mais il y avait beaucoup plus, comme c’est souvent le cas dans les rétrospectives, surtout quand elles permettent de connecter les premières et les dernières œuvres d’un peintre. Comme ici, les débuts fauvistes, avec une forte influence de Matisse, et les petits tableaux des dernières années qui font retour sur les paysages de Haute-Normandie. Je retiens trois de ces derniers tableaux, qui concrétisent le vœu de Braque : «J’ai le souci de me mettre à l’unisson de la nature, bien plus que de la copier» : «Le champ de Colza», mon préféré; «La barque sur la grève», qui rappelle l’inoubliable «Une barque, le soir», ce grand livre du Norvégien Terjei Vesaas; et «La sarcleuse», son dernier tableau.DSC08544

DSC08536 DSC08538

[Là-bas] Le sentier des douaniers 5: Du côté de Trébeurden…

Jour de ciel blanc. Le jeu de sac et ressac avive les couleurs des algues et des galets et les laisse chaque fois dans une nouvelle composition…

[Là-bas] Le sentier des douaniers 4: Quelques idéogrammes bretons

DSC00549 DSC00544 DSC00547 DSC00546 DSC00548 DSC00543 DSC00560 DSC00553

[Là-bas] Le sentier des douaniers 3

À partir de Ploumanach, en direction est. J’ai multiplié les photos encore jamais faites par personne… que tout le monde fait! Et j’ai hautement apprécié ce partage. À travers cette profusion de saisies, sont apparues des gouttes…

DSC00348 DSC00346 DSC00351 DSC00356 DSC00357 DSC00399 DSC00370 DSC00353 DSC00408 DSC00355 DSC00352 DSC00361