Atelier nomade «Montagnes et vallées»

La Traversée, l’atelier québécois de géopoétique, en collaboration avec le festival «Poésie dans les chais» de Pau, organise un Atelier nomade intitulé «Montagnes et vallées». Les participants seront dans les Pyrénées du 13 au 16 septembre 2015. Le 17 septembre, à 18h, dans le cadre des activités de Poésie dans les chais, La Traversée présentera une soirée «Retour» de cet Atelier nomade. Ce «Retour», présenté en collaboration avec la Maison de la Montagne de Pau, aura lieu au café-resto La coulée douce, qui loge à la Cité des Pyrénées. On trouvera le programme de Poésie dans les chais à l’adresse suivante: <http://www.nicolasvargas.net/…/2014/07/Poesie-chais-2015.pdf>.

CDP-PEO-affiche 2015_m

 

Publicités

Rencontre du samedi

 

 

 

Nous marchions au Marais Léon-Provancher, à Neuville, là où, trois semaines auparavant, nous avions fait la rencontre d’une chouette rayée, lorsque soudain…

DSC05971

DSC03432

DSC05966

DSC03433

Entre cap et fleuve: marche avec des amis sur la voie ferrée, un jour que les glaces s’élèvent en buffets d’orgues (Cap-Santé, 8 février 2015)

DSC05871

DSC05870

 

DSC05873

 

 

DSC05874

DSC05888

DSC05890

DSC05889

DSC05893

DSC05898

DSC05876

Marche sous le cap à l’heure du soleil déclinant…

DSC05338

DSC05346

DSC05307

Marches dans l’arrière-saison, le long du Fleuve, avant que la calamité des grands pétroliers le transforme en highway du pétrole brut…

P1190089

P1190482

DSC00156Photos: Hélène Masson

 

 

L’ami… par temps de pluie charlevoisienne, tel qu’en lui-même il va et revient en promeneur solitaire…


DSC04339

DSC04341

DSC04350

Dans l’étrangeté du soir couchant… soudain un drone!

Nous marchions sur la rive du Saint-Laurent, près du quai de Cap-Santé, à l’heure dite d’entre chien et loup. La marée était basse, même à l’étale, l’estran encore humide livrait des petites odeurs de mer, une tranquillité de grands espaces nous enveloppait… Lorsque soudain une machine lumineuse, comme une soucoupe volante de Barbie (disons que ça doit avoir un diamètre de près d’un mètre), passa à grande vitesse au-dessus de nos têtes dans un bruit de tondeuse volante! C’était ce qu’ils appellent un quadricoptère, une espèce de drone domestique télécommandé par un amateur, sur le quai, qui n’allait pas se mouiller les pieds… Et bizzzzz-ziz-ziz, bizzz-ziz-ziz et rebizzz-ziz-ziz au-dessus de nous. Jamais j’croirai, comme disaient les anciens, qu’il vont maintenant nous polluer les coins tranquilles avec c’tes maudites bébelles!!!

DSC03733

DSC03739

DSC03743

[Ici] Deux heures de marche dans les couleurs du Plateau

DSC01734 DSC01737 DSC01738 DSC01739 DSC01741 DSC01742 DSC01744 DSC01745 DSC01746 DSC01749 DSC01751 DSC01753 DSC01755 DSC01758 DSC01759 DSC01777

[Ici] Deux marches, un intermède: Marche 2

(16.11.13) Fleuve d’automne à la fin du jour, sous le vieux village de Cap-Santé.

Photo: AC

Photo: AC

Photo: AC

Photo: AC

Photo: AC

Photo: AC

Photo: Hélène Masson

Photo: Hélène Masson

Photo: Hélène Masson

Photo: Hélène Masson

Photo: Hélène Masson

Photo: Hélène Masson

Photo: AC

Photo: AC

Photo: AC

Photo: AC

[Ici] Deux marches, un intermède: l’intermède

Seconde marche de la journée, cette fois le long du fleuve. Nous sommes accueillis par le spectacle de parapentes motorisés…DSC01282 DSC01283 DSC01279 DSC01280 DSC01284 DSC01285 DSC01281